L’enseignement des arts du cirque proposé par TEJ se concentre sur trois disciplines :

Acrobatie / motricité : TEJ souhaite ici non seulement enseigner les mouvements fondamentaux de l’acrobatie (roulades, roues, exercice de souplesse et de motricité, portés, équilibres), mais aussi aborder de façon plus large les mouvements du corps, de déplacement par rapport à l’espace et aux éléments environnants (groupe, objets, temporalité). Notre approche de l’acrobatie pourra ainsi s’inspirer de la danse, du théâtre, mais aussi de tous les sports et toutes les disciplines susceptibles d’enrichir notre enseignement.

Équilibre sur objets : Boule, poutres, fil, rolla bolla, chacun des objets enseignés dans les arts du cirque possède des caractéristiques et un fonctionnement spécifique. Nous pensons qu’avant de se spécialiser dans un agrès ou une discipline, il est important d’acquérir les bases de chaque objet. Souhaitant enrichir cette offre, créer des ponts entre ces objets et développer la pédagogie au-delà du public classique des arts du cirque, TEJ imagine, fabrique et utilise des nouveaux objets d’équilibre, proches de ceux utilisés en proprioception par les kinésithérapeutes.

Jonglerie : L’approche de TEJ en matière de jonglerie est assez éloignée du cliché du jongleur figé au milieu de la scène avec ses balles en l’air et ses bras qui bougent très vite. On appelle ici jonglerie tout mouvement accompli avec un objet quelconque et qui nécessite de faire appel à son adresse, à sa dextérité. La cascade à trois balles, considéré souvent comme le fait de JONGLER n’est pour nous qu’une technique de jonglerie parmi une infinité de possibilité de jongler qui s’offre à nous.

TEJ souhaite aborder ces trois disciplines comme un continuum, en créer des liens entre elles. Nous considérons que la jonglerie ne peut se concevoir sans équilibre, sans aborder le corps. De la même façon l’équilibre sur objets n’est pour nous qu’une façon de plus de jongler un objet, en l’occurrence en lui montant dessus.

Dans les façons d’enseigner, TEJ partage les cours entre des temps d’apprentissage classiques, ou les élèves sont invités à suivre les conseils, les consignes de l’enseignant ; mais aussi des temps plus libres, plus créatifs et autonomes ou les élèves peuvent expérimenter par eux mêmes, devenir acteurs et décideurs de ce qu’ils souhaitent apprendre et faire. Ces temps libres sont particulièrement adaptés à partir de 7 ans et permettent une utilisation optimum de l’espace, du matériel et de la disponibilité de l’enseignant.

En accompagnement des apprentissages techniques de ces trois grandes familles, TEJ souhaite développer le sens artistique et scénique des élèves en proposant des jeux, des démonstrations et des mises en scène qui leur font découvrir à leur rythme et en conscience le monde du spectacle. TEJ souhaite dans ce domaine aussi donner le maximum d’autonomie aux élèves en développant leur sens critique et leur capacité à décider par eux même de ce qu’ils veulent faire de leurs capacités techniques.